Miroir de rue en agglomération vignette

MIROIRS DE RUE ET D'AGGLOMÉRATION

Nos miroirs de sécurité  pour voies publiques en agglomérations apportent un maximum de visibilité en milieu urbain. Ils améliorent la vision au niveau des intersections ou des carrefours dangereux (miroirs routiers réglementaires).
Leur qualité de fabrication offre une image claire, très nette et sans déformation.
Notre large gamme de miroirs routiers s’adapte et résiste dans le temps à tous les environnements climatiques. De plus, elle dispose de différents niveaux de qualité et de garantie fabricant, pour répondre le mieux possible à tous vos besoins.

Miroir de rue règlementaire en agglomération

Environnement de pose :

Voie publique - climat tempéré

Angle de vue
90°. 2 directions.
Incassable
oui
Distance max de pose
jusqu'à 15 mètres
Garantie
jusqu'à 5 ans

Environnement de pose :

Environnement salin, haute montagne…

Angle de vue
90°. 2 directions.
Incassable
oui
Distance max de pose
jusqu'à 15 mètres
Garantie
Inox. Garantie 10 ans.

Environnement de pose :

climat froid, humide

Angle de vue
90°. 2 directions.
Incassable
oui
Distance max de pose
jusqu'à 15 mètres
Garantie
Inox / Anti-buée & Anti-givre : 10 / 6 ans.

Environnement de pose :

stations de tramways

Angle de vue
Incassable
oui
Distance max de pose
jusqu'à 25 mètres
Garantie
Polymir®. Garantie 3 ans.
Angle de vue
90° ou 120°
Incassable
oui
Distance max de pose
jusqu'à 7 mètres
Garantie
Polymir®. Garantie 3 ans.

 

Réglementation miroirs routiers en agglomérations pour la France

Tous les miroirs de sécurité routière VIALUX® sont conformes à l’article 14 de l’instruction interministérielle sur la signalisation routière, approuvé par l’arrêté du 7 juin 1977.

Ce qu’il faut retenir de cette réglementation en vigueur :

[.. .] En agglomération, le miroir peut être utilisé sous réserve que les conditions suivantes soient remplies :
. Mise en place d’un régime de priorité, avec l’obligation d’un arrêt STOP sur la branche du carrefour où les conditions de visibilité ont entraîné l’utilité du miroir
. Distance entre la ligne d’arrêt et le miroir inférieure à 15 mètres
. Trafic essentiellement local sur la route où est implanté le STOP précité
. Limitation de vitesse sur la route prioritaire inférieure ou égale à 60 km/h
. Implantation à plus de 2,30 mètres de hauteur […]

Il est donc interdit en France d’installer des miroirs de rue, reconnaissables par leurs cadres rayés noir et blanc, en dehors d’une commune ou d’une métropole.
Et 2 raisons expliquent cette interdiction :

  • La plus grande vitesse de déplacement des véhicules sur le réseau routier rend difficile une bonne appréciation des risques pour s’engager sur la route principale d’une intersection, en toute sécurité. Et encore plus, si le miroir donne une vision de sortie de virage par exemple, où l’arrivée d’une voiture ne serait vue qu’au dernier moment.
  • De nuit, en l’absence de lampadaires et d’éclairage public hors agglomération, seul le reflet des phares dans le miroir serait visible. Ce qui peut être très trompeur. pour apprécier les distances. Voire, cela pourrait éblouir les conducteurs et les mettre en danger.

 

En revanche, cette interdiction ne s’applique pas aux voies privées.
Même pour celles débouchant sur une voie publique. La condition, dans ce cas, est une implantation du miroir dans un domaine privé. Cela peut donc être sur un poteau d’une allée privative. Ou encore, sur un mur de sortie de garage ou de parking d’une propriété privée, mais sans empiété sur l’espace public ou sur un trottoir de l’espace urbain.

Pour en savoir plus sur ce sujet, et consulter le type de miroir pouvant être mis en place, rendez-vous sur notre rubrique « zoom sur…les miroirs de sorties de garages et voies privées ».